La fin de vie toxique de notre électronique

50 millions de tonnes aujourd’hui soit l’équivalent en poids de tous les avions jamais construits ou de 4500 tours Eiffel.

120 millions d’ici 2050 1.

C’est la quantité de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) produits chaque année dans le monde.
Forcément, entre la transition numérique, l’essor de la high tech et des objets connectés et compagnie, on consomme de plus en plus d’équipements électriques et électroniques (EEE) – électroménager, appareils numériques, TV, perceuse, thermomètre électronique, lampe, etc – et on en jette donc de plus en plus.

Ils représentent désormais la principale source de déchets, et celle qui augmente le plus vite selon une étude de 2015 de l’UNEP 2.

Lire la suite de La fin de vie toxique de notre électronique

[DOSSIER] Contre la pollution numérique : la sobriété

“La pollution numérique est différente des autres pollutions en cela qu’elle n’a pas de “coupable” unique et identifié, comme l’industrie pétrolière ou agroalimentaire. Ici, le responsable est l’usage commun, nous sommes tous concernés.ées”

Ines Leonarduzzi, CEO de Digital For The Planet

La pollution numérique n’est pas aussi spectaculaire que celle du plastique. Pas de photos de plages jonchées de déchets, de fleuves charriant les détritus ou de tortues asphyxiées.

Lire la suite de [DOSSIER] Contre la pollution numérique : la sobriété

Le coût humain de la transition numérique

On s’imagine parfois que numérique rime avec dématérialisation. La transition numérique nous aurait fait rentrer dans une ère post-industrielle, peuplée de machines travaillant toutes seules, de nuage invisible et d’autres intelligences artificielles.

En réalité, on est en plein dedans, dans l’industrie. Une industrie bien polluante, celle de l’extraction minière, qui n’a fait que s’accélérer ces dernières années avec l’explosion du numérique mais aussi la supposée « transition » énergétique vers les énergies renouvelables.

Lire la suite de Le coût humain de la transition numérique

Viser la sobriété numérique : un vrai défi

Je suis née juste avant l’avènement du web. Je fais partie de la génération qui a grandi sans et avec à la fois.

Celle qui, gamine, envoyait encore des cartes postales pour les vacances, téléphonait depuis le poste fixe du salon, et cherchait des réponses à ses questions dans les dicos et les encyclopédies.

Lire la suite de Viser la sobriété numérique : un vrai défi

La pollution numérique : on en parle ?

De quoi on parle ?

La pollution liée au numérique a deux facettes :

  • La pollution directement imputable au secteur : exploitation de matières premières, consommation d’énergie, production de déchets
  • L’impact indirect du numérique sur notre consommation, parfois positifs lorsqu’il permet des économies, parfois négatifs

Lire la suite de La pollution numérique : on en parle ?

On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 4 : Alors, kékonfé ?

Je viens de vous dérouler 9 pages d’argumentaires pour freiner l’utilisation des huiles essentielles.

Si vous avez tout lu (merci !) et que les huiles essentielles étaient jusqu’à aujourd’hui vos plus fidèles compagnes, vous avez peut être le blues.

Et vous vous dites : alors, quoi, je revends toute ma collection ?

Nooon. Bien sûr que non.

Lire la suite de On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 4 : Alors, kékonfé ?

On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 3 : mise au vert

La partie précédente de cette série sur les huiles essentielles (HE) se focalisait sur les risques sur la santé (cf Partie 2) qu’elles représentent,  risques qui encouragent déjà à utiliser les huiles essentielles avec parcimonie et précautions, en évitant notamment une utilisation quotidienne.

Mais il n’y a pas que l’argument sanitaire qui devrait nous convaincre de limiter notre folie des HE.

Je dis folie, parce que l’engouement pour est loin de s’être limité à l’usage thérapeutique !

Lire la suite de On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 3 : mise au vert

On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 2 : naturel n’est pas forcément inoffensif

Comme toute substance thérapeutiquement active, les Huiles essentielles (HE) comportent des risques pour la santé.

Oui, on peut s’intoxiquer aux HE, que ce soit par ingestion, par inhalation, par contact cutané ou oculaire. Elles peuvent provoquer nausées, vomissements, convulsions, irritations cutanées, brûlures, problèmes de foie…quelques rares sont même potentiellement mortelles.

Lire la suite de On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 2 : naturel n’est pas forcément inoffensif

On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 1 : la grande invasion

Quand j’ai démarré cet article, je me suis dit : « on va mettre les choses à plat et expliquer pourquoi il est temps d’arrêter d’utiliser les huiles essentielles (HE) pour tout et n’importe quoi ».

Avant de poursuivre, je précise : j’ai moi-même succombé aux sirènes des huiles essentielles, jadis. A dire vrai, je me suis même constituée une jolie collection au fil des années. La mouche m’a piquée il y a 5 ou 6 ans et à l’époque j’étais comme une dingue, à me procurer toutes les huiles essentielles…essentielles (il fallait que je la fasse, je l’ai faite à la 5e ligne comme ça on en parle plus).

Lire la suite de On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 1 : la grande invasion

Lectures Zéro Déchet : Béa Johnson vs La Famille (presque) Zéro déchet

Il semblerait qu’une bibliothèque de zéro déchétiste ne peut être complète sans retrouver au moins un des deux ouvrages in-dis-pen-sables sur le sujet :

  • Zéro Déchet, de Béa Johnson, lanceuse du mouvement
  • Ze Guide de la Famille (preque) Zéro Déchet dont le blog a fortement contribué à faire connaitre cette démarche.

Comme je suis bonne élève, j’ai donc moi aussi commencé par là. Enfin, commencé…pas exactement puisque j’ai lu Ze Guide après avoir déjà passé quelques journées à écumer les blogs et groupes Facebook, et Zéro Déchet après avoir lu Ze Guide.

Lire la suite de Lectures Zéro Déchet : Béa Johnson vs La Famille (presque) Zéro déchet

Famille (presque) zéro déchet, Ze guide: fiche de lecture et avis

Ze guide de la famille (presque) zéro déchet, c’est l’autre incontournable sur le sujet, qu’on retrouve dans toutes les listes de bouquins à lire. Donc tout comme celui de Béa Johnson, je l’ai lu, évidemment. C’est même le premier que j’ai lu.

L’ouvrage est écrit à 4 mains par un couple dont la complicité est palpable. C’est ce qui donne, je trouve, autant de dynamisme à leur contenu.

Dès le début du livre, le ton est donné :

« N’écoutez pas les zérosceptiques, les râleurs et leur flemme, les lâches et leurs excuses. Donnez-vous le temps mais faites. Agissez, il en va de la survie de l’espèce. Avec Famille Zéro Déchet – Ze Guide, nous souhaitons donner toute sa place à l’action. Sans juger, culpabiliser ou moraliser, on n’est pas curé. Les voies impénétrables du changement se situent pour nous dans l’action consciente et informée. (…)
Bref un guide qui en a dans le slip et que même les Américains ils en ont pas des comme ça! »

Lire la suite de Famille (presque) zéro déchet, Ze guide: fiche de lecture et avis