[DOSSIER] Contre la pollution numérique : la sobriété

“La pollution numérique est différente des autres pollutions en cela qu’elle n’a pas de “coupable” unique et identifié, comme l’industrie pétrolière ou agroalimentaire. Ici, le responsable est l’usage commun, nous sommes tous concernés.ées”

Ines Leonarduzzi, CEO de Digital For The Planet

La pollution numérique n’est pas aussi spectaculaire que celle du plastique. Pas de photos de plages jonchées de déchets, de fleuves charriant les détritus ou de tortues asphyxiées.

Lire la suite de [DOSSIER] Contre la pollution numérique : la sobriété

La transition numérique, un atout pour l’écologie ?

Nos sociétés vouent un culte à l’innovation. Le récit de la technologie salvatrice, celui du progrès à tout prix et la conviction que, quoi qu’il arrive, nos cerveaux humains plein de ressources réussiront toujours à trouver une solution technique à ce qui se dressera devant nous font partie de nos mythes fondateurs.

A ce titre, nous misons beaucoup d’espoir dans le numérique pour nous tirer du mauvais pas climatique.

Lire la suite de La transition numérique, un atout pour l’écologie ?

Le coût humain de la transition numérique

On s’imagine parfois que numérique rime avec dématérialisation. La transition numérique nous aurait fait rentrer dans une ère post-industrielle, peuplée de machines travaillant toutes seules, de nuage invisible et d’autres intelligences artificielles.

En réalité, on est en plein dedans, dans l’industrie. Une industrie bien polluante, celle de l’extraction minière, qui n’a fait que s’accélérer ces dernières années avec l’explosion du numérique mais aussi la supposée « transition » énergétique vers les énergies renouvelables.

Lire la suite de Le coût humain de la transition numérique

De la consom’action à la consommation il y a… pas grand chose ?

“La consom’action. La voilà votre nouvelle arme face au réchauffement climatique, nous souffle-t-on dans l’oreillette.

Vous vous sentez impuissant face à l’ampleur du problème ? C’est normal. Mais bonne nouvelle ! Vous pouvez agir à votre échelle.

Alors, prenez les armes ! Enfin, votre porte-monnaie, arme suprême du monde moderne. Acheter, c’est voter.

Lire la suite de De la consom’action à la consommation il y a… pas grand chose ?

[Fiche de lecture] Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce de Corinne Morel Darleux

« On ne défend bien que ce qu’on a appris à aimer, appréhendé par l’esprit et intégré par les sens. ( …) Le phénomène d’émerveillement, ce moment où l’on se sent partie d’un ensemble plus grand, participe ainsi du vertige à entrevoir fugacement la nature intime d’un moi relié et non plus en extériorité. »

J’ai lu ce livre juste avant Ne plus se mentir. J’aurais peut-être dû faire l’inverse. Il m’aurait mis du dbaume au cœur après le coup de massue.

Corinne Morel Darleux avait envie d’un récit positif, pour faire contre-pieds à tous ces scénarios de fin du monde. Pari gagné avec cet essai poétique et engagé, qui nous invite à faire un pas de côté pour résister à ce monde qui déraille. Il y a de la simplicité dans son récit, de l’espérance, de la résilience,  beaucoup de justesse, une certaine forme de légèreté et, oui, de la grâce.  En même temps, l’auteur revendique une prise de position radicale, profondément anticapitaliste, collective, solidaire, égalitaire.

Je ne saurais vraiment dire pourquoi, mais ce récit m’a fait du bien. Il a résonné en moi, comme une évidence. Corinne Morel-Darleux a mis des mots sur des ressentis, sur des pensées qui se bousculaient dans ma tête.

Et si l’effondrement était une porte à ouvrir vers un monde plus désirable ?

Lire la suite de [Fiche de lecture] Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce de Corinne Morel Darleux

[Fiche de lecture] Ne plus se mentir de Jean-Marc Gancille : inévitable effondrement

Avec « Comment tout peut s’effondrer » je me suis pris une bonne claque. Un gros parpaing sur le coin de la tête. Mais au moins, ça m’a réveillée, ça m’a donné envie d’agir, de me bouger.

Avec « Ne plus se mentir », c’est pas un parpaing que j’ai eu l’impression de me prendre, mais le mur tout entier.

Lire la suite de [Fiche de lecture] Ne plus se mentir de Jean-Marc Gancille : inévitable effondrement

Engagement écologique : trouver sa tribu

Je suis entrée par la porte du zéro déchet sur la vaste scène de l’engagement écologique.

Une petite et modeste porte.

J’ai tout de suite eu envie de donner une dimension plus large à cette démarche en démarrant ce blog avec Marlène, qu’on tient avec plus ou moins d’assiduité.

Lire la suite de Engagement écologique : trouver sa tribu

[Fiche de lecture] Petit manuel de résistance contemporaine de Cyril Dion

« J’espère qu’à la lecture de ce livre vous sentirez poindre dans vos membres, dans votre poitrine, ce souffle si caractéristique de la liberté. Cette incomparable envie de créer, d’être utile. Le besoin de contribuer à quelque chose de plus vaste que vous. De participer à un mouvement dont nos enfants et nos petits-enfants se souviendront lorsqu’ils étudieront ce moment clé de notre histoire. Celui où nous avons décidé de ne pas renoncer. »

Lire la suite de [Fiche de lecture] Petit manuel de résistance contemporaine de Cyril Dion

Je ne suis pas un colibri

Si vous êtes un tant soit peu engagé pour l’environnement, vous connaissez forcément la fable tarte à la crème, dont on use et abuse pour encourager chacun à faire sa part.

Voilà avec ces derniers mots, vous devriez savoir de quoi je parle : de la légende du colibri.

Lire la suite de Je ne suis pas un colibri

Le Zero dechet : mon rite de passage

Il y a maintenant 8 mois que je me suis lancée dans le Zéro Déchet.

Je mesure aujourd’hui qu’il y a eu un avant et un après. Vraiment.

La démarche ZD a été pour moi un rite de passage qui m’a éveillé à une conscience écologique que je gardais jusque-là enfermée à double tour dans un coffre caché dans un recoin de mon cerveau.

Lire la suite de Le Zero dechet : mon rite de passage

Viser la sobriété numérique : un vrai défi

Je suis née juste avant l’avènement du web. Je fais partie de la génération qui a grandi sans et avec à la fois.

Celle qui, gamine, envoyait encore des cartes postales pour les vacances, téléphonait depuis le poste fixe du salon, et cherchait des réponses à ses questions dans les dicos et les encyclopédies.

Lire la suite de Viser la sobriété numérique : un vrai défi

La pollution numérique : on en parle ?

De quoi on parle ?

La pollution liée au numérique a deux facettes :

  • La pollution directement imputable au secteur : exploitation de matières premières, consommation d’énergie, production de déchets
  • L’impact indirect du numérique sur notre consommation, parfois positifs lorsqu’il permet des économies, parfois négatifs

Lire la suite de La pollution numérique : on en parle ?

On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 4 : Alors, kékonfé ?

Je viens de vous dérouler 9 pages d’argumentaires pour freiner l’utilisation des huiles essentielles.

Si vous avez tout lu (merci !) et que les huiles essentielles étaient jusqu’à aujourd’hui vos plus fidèles compagnes, vous avez peut être le blues.

Et vous vous dites : alors, quoi, je revends toute ma collection ?

Nooon. Bien sûr que non.

Lire la suite de On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 4 : Alors, kékonfé ?

On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 3 : mise au vert

La partie précédente de cette série sur les huiles essentielles (HE) se focalisait sur les risques sur la santé (cf Partie 2) qu’elles représentent,  risques qui encouragent déjà à utiliser les huiles essentielles avec parcimonie et précautions, en évitant notamment une utilisation quotidienne.

Mais il n’y a pas que l’argument sanitaire qui devrait nous convaincre de limiter notre folie des HE.

Je dis folie, parce que l’engouement pour est loin de s’être limité à l’usage thérapeutique !

Lire la suite de On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 3 : mise au vert

On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 2 : naturel n’est pas forcément inoffensif

Comme toute substance thérapeutiquement active, les Huiles essentielles (HE) comportent des risques pour la santé.

Oui, on peut s’intoxiquer aux HE, que ce soit par ingestion, par inhalation, par contact cutané ou oculaire. Elles peuvent provoquer nausées, vomissements, convulsions, irritations cutanées, brûlures, problèmes de foie…quelques rares sont même potentiellement mortelles.

Lire la suite de On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 2 : naturel n’est pas forcément inoffensif

On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 1 : la grande invasion

Quand j’ai démarré cet article, je me suis dit : « on va mettre les choses à plat et expliquer pourquoi il est temps d’arrêter d’utiliser les huiles essentielles (HE) pour tout et n’importe quoi ».

Avant de poursuivre, je précise : j’ai moi-même succombé aux sirènes des huiles essentielles, jadis. A dire vrai, je me suis même constituée une jolie collection au fil des années. La mouche m’a piquée il y a 5 ou 6 ans et à l’époque j’étais comme une dingue, à me procurer toutes les huiles essentielles…essentielles (il fallait que je la fasse, je l’ai faite à la 5e ligne comme ça on en parle plus).

Lire la suite de On ne badine pas avec les huiles essentielles – Partie 1 : la grande invasion

Oh ça va, on est en vacances…

Garder ses principes en vacances – le casse-tête

J’ai adopté ces derniers mois certaines habitudes dans mon mode de vie qui ne sont pas évidentes à maintenir lorsque l’on est pas chez soi. Ça a un côté frustrant, il faut faire des concessions qu’on ne ferait pas au quotidien, mais ça permet aussi de faire le bilan du chemin parcouru en voyant ce que les autres font différemment. Lire la suite de Oh ça va, on est en vacances…

Rester cohérent dans sa démarche : un défi vers un mode de vie plus vert

Le premier gros challenge de ces premiers mois de transition a été de gérer mon énergie physique et mentale : ne pas me laisser submerger et, surtout, éviter que tout ceci vire à l’obsession.

La deuxième source de prise de tête – pas forcément dans le mauvais sens du terme – est liée. Il s’agit de maintenir une certaine cohérence et congruence dans la démarche.

Un défi qui reflète toute la complexité de ce changement.

Lire la suite de Rester cohérent dans sa démarche : un défi vers un mode de vie plus vert

Charge mentale, énergie et mode de vie plus vert : rester écologique sur toute la ligne

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ces derniers mois ont été mouvementés.

On lit parfois que passer à un mode de vie plus écolo ou zéro déchet n’est pas si compliqué. Juste un petit ajustement, pas la mer à boire. Mmmoui… ceux qui le disent ont dû oublier.

Moi qui suis en pleine phase de rôdage, je peux vous dire que ce n’est pas un long fleuve tranquille. Rôder l’alimentation, les courses, les nouveaux produits d’entretien et d’hygiène, trier les infos, se renseigner… J’ai l’impression qu’à chaque détour d’habitude, il y a quelque chose à remettre en question et à changer. Table rase, on efface tout et on recommence. Lire la suite de Charge mentale, énergie et mode de vie plus vert : rester écologique sur toute la ligne

9 prétendues vertus du marc de café à la loupe

Je ne suis pas une énorme consommatrice de café. Un café filtre par jour pour sortir de mon brouillard matinal. Parfois deux le weekend. Mais ça fait quand même deux bonnes cuillères à soupe de marc de café quotidiennes et je me suis rapidement demandé ce que je pouvais bien en faire plutôt qu’il finisse systématiquement dans ma poubelle organique.

En démarrant cet article, je m’apprêtais donc à synthétiser mes trouvailles comme l’ont fait des (centaines de) milliers de personnes avant moi sur internet. Pas super original, je vous l’accorde, mais puisque j’avais cherché l’info, autant la partager ici.

Lire la suite de 9 prétendues vertus du marc de café à la loupe